Bannière École des sciences de la gestion

UQAMESGHome

Rechercher

Accueil

Le Centre de recherche sur la ville (CRV) est un regroupement interdisciplinaire de chercheurs et de chercheures de l’UQAM, membres, pour la plupart, du Réseau Villes Régions Monde (www.vrm.ca). Il constitue l’antenne UQAM de VRM. Les activités de recherche du CRV renvoient aux axes thématiques de VRM et s’inscrivent dans quatre axes de recherche : gouvernance locale et participation citoyenne; aménagement, développement et transport durables; mutations sociales et milieux de vie; innovations, tourisme et espaces urbains.

Nouvelle série de Séminaires de recherche sur la ville CRV « Série Intersections » 


Programme de subvention interne du CRV – Résultats de l’appel à projets 2018-2019

Trois projets de recherche ont été retenus cette année, reflétant chacun le dynamisme des axes de recherche du CRV et de ses membres. Félicitations aux 6 membres du CRV et à leurs collaborateurs pour ces projets!

« Les enjeux de l’élaboration d’une vision participative d’aménagement pour un quartier central de Montréal : le faubourg Saint-Laurent »
Dirigé par Racine, F. et Ananian, P., avec Brdar, S. (Design)
Axe  Aménagement, développement et transport durables

« La construction des trames narratives touristiques post-catastrophe et leur rôle dans le processus de résilience d’une communauté. Le cas de Lac-Mégantic »
Dirigé par Khomsi, R. et Jébrak, Y., avec Bédard, F. (Prof. associé, DEUT)
Axe  Mutations sociales et milieux de vie

« Au-delà de la bulle touristique : la touristification du quotidien »
Dirigé par Lapointe, D. et Bélanger, H.
Axe  Innovations, tourisme et espaces urbains


Évènements à venir

Séminaire de recherche sur la ville CRV

Le jeudi, 24 janvier 2019, de 12h45 à 13h45, local R-4880, pavillon des sciences de la gestion

« De l’espace dialogique au dispositif de partage, de Londres à Montréal »

par Thomas-Bernard Kenniff est professeur à l’École de design de l’UQAM où il enseigne les cours d’atelier et d’histoire et théorie du design de l’environnement.

Résumé :  La présentation porte sur trois principaux thèmes : l’interprétation dialogique des espaces publics urbains; l’étude de ces espaces en tant que dispositifs de partage; et le rôle que jouent ces dispositifs dans les processus identitaires et intersubjectifs. Ces trois thèmes sont développés en référence à deux projets de recherche. Le premier étudie le processus de conception et réalisation d’un espace public londonien dans la première décennie du XXIe siècle. Le deuxième, qui est un projet en cours, explore la formalisation récente d’interfaces physiques entre la Ville de Montréal, ses arrondissements et leurs occupants. En englobant plusieurs échelles, dont celles de l’artefact urbain et du bâtiment, le projet permet de développer le concept d’espace public au-delà d’archétypes matériels et sociaux. L’analyse par le dessin prospectif soulève, entre autres, des enjeux de recherche et création spécifiques au design de l’environnement et aux études urbaines en général.


Séminaire de recherche sur la ville CRV

Le jeudi, 31 janvier 2019, de 12h45 à 13h45, local R-4880, pavillon des sciences de la gestion

« Étude de type cordon des modes de déplacements dans le sud-ouest du Plateau-Mont-Royal »

par Sarah Fioravanti est consultante chez Eco-Compteur où elle travaille avec diverses municipalités et organisations dans le domaine du transport actif afin de développer des programmes de comptage de piétons et cyclistes. Avant de travailler chez Eco-Compteur, Sarah a travaillé comme spécialiste de la durabilité dans une société de conseil et d’ingénierie à Montréal.

Résumé : En collaboration avec le conseil d’arrondissement du Plateau Mont-Royal, Eco-Compteur a pu collecter des données de comptage de piétons, cyclistes et automobilistes des rues Nord-Sud du Plateau à intervalles de deux semaines, en utilisant une méthode d’extrapolation permettant de simuler des tendances d’utilisation annuelles. Nous souhaitons créer une analyse de la part modale des transports en comparant le volume de chaque type d’usager de la route à la quantité d’espace allouée à chaque mode de transport. Avec ces données, nous espérons susciter une discussion sur l’infrastructure de transport en tant qu’espace public et la modernisation des rues afin de s’adapter à l’évolution des utilisations et types d’utilisateurs.


Séminaire de recherche sur la ville CRV

Le jeudi, 7 février 2019, de 12h45 à 13h45, local R-4880, pavillon des sciences de la gestion

« Transport et aménagement du territoire : De la mobilité vers l’accessibilité »

par Geneviève Boisjoly Professeure adjointe à Polytechnique Montréal.

Ses travaux portent notamment sur les modalités de transport et d’urbanisme favorisant l’utilisation des transports actifs et collectif. Dans cette optique, elle s’intéresse particulièrement aux mesures d’accessibilité aux destinations urbaines et à leur adoption par les professionnels en transport.

Résumé : Avec la croissance rapide du parc automobile au 20e siècle, la planification des transports s’est concentrée sur la fluidité de la circulation des véhicules. Elle a ainsi été guidée principalement par des indicateurs de mobilité tels que les vitesses de déplacements, les délais et le nombre de véhicules subissant la congestion. Toutefois, étant donné la prise de conscience face aux externalités négatives de l’utilisation de l’automobile, les lacunes d’une approche centrée sur la mobilité sont de plus en plus apparentes. Dans cette optique, la planification centrée sur l’accessibilité est de plus en plus considérée comme une approche complémentaire à la planification de la mobilité. Cette planification vise à s’assurer que l’ensemble de la population ait un accès raisonnable aux destinations urbaines (lieux d’emplois, commerces, services sociaux et de santé, etc.), plutôt que de privilégier l’optimisation des temps de déplacements. Ainsi, la planification centrée sur l’accessibilité considère l’ensemble des modes de transports, et ce, de façon conjointe avec l’aménagement du territoire.

Bien que le concept d’accessibilité, défini ici comme la facilité d’accéder aux destinations, ne soit pas nouveau, la planification des transports est encore largement dominée par des objectifs et indicateurs de mobilité. Sachant que l’adoption de nouvelles approches en pratique représente d’importants défis, cette présentation abordera les principaux obstacles et opportunités liés à l’intégration des indicateurs d’accessibilité dans la planification des transports et de l’aménagement du territoire. Les résultats d’un sondage mené auprès des professionnels en transport et en aménagement seront présentés, ainsi que les meilleures pratiques observées dans les plans de transport au Canada et ailleurs dans le monde.


[+] Voir tous les évènements